24h au milieu du Pacifique

Bonjour à tous,

De l'eau devant, derrière, à gauche, à droite et en dessous!!! voilà notre paysage pour une bonne vingtaine de jours et 5400km à la voile!

L'Océan Pacifique est le plus grand et le plus profond des quatre océans de la planète, couvrant plus d’un tiers de la surface de la Terre. Son nom, qui signifie « paisible », lui a été donné par le navigateur portugais Fernand de Magellan en 1520 lors de la première traversée attestée... Effectivement, il porte bien son nom... ce qui rend notre traversée des plus agréables.

Voici maintenant l'histoire d'une journée au milieu du Pacifique...

Nous pourrions commencer la journée à n'importe quelle heure, vu qu'en mer elle dure 24h et enchaîne sur les 24h suivantes. Nous débuterons donc à 8h du mat, heure à laquelle nous prenons notre petit déjeuner ensemble sur la "terrasse" de Lady Anne. Thé, Fruits Céréales & Yaourt et pain au chocolat des Galapagos (excellents et que nous avons donc stockés pour la traversée!!!).

8h30 : Contact Radio (BLU - Ondes courtes) avec les bateaux qui étaient avec nous aux Galapagos et qui sont partis avant ou après nous. Nous sommes 6 bateaux à participer à ce mini réseau et tous les matins et tous les soirs chacun donne sa position, ses conditions météo ainsi que tout ce qui lui passe par la tête...

De 9h à 10h... Patrick contrôle voiles, mât, cordes, boulons etc... pour parer aux usures éventuelles de la nuit et effectuer les réparations qui s'imposent.

Pascale s'occupe du ménage et de la lessive.

10h... c'est l'heure de la première connexion email avec l'envoi de la position sur Pangolin, la demande des cartes météo des vents pour les prochaines 48h et l'envoi et la réception des emails.

Jusqu'à midi, Patrick s'occupera entre informatique et lecture ainsi que conversation avec Jean Pierre (sur le bateau avec qui nous naviguons de concert depuis les antilles) en radio pendant que Pascale cuisinera pour la journée.

Midi... déjeuner en terrasse... suivi immédiatement par la sieste du Capitaine pendant que le mousse profite des heures les plus ensoleillées de la journée et donc du maximum d'énergie électrique que nous pouvons récupérer à bord pour travailler les prochains récits photos et emails groupé sur son ordinateur.

15h00 : séance cinéma... un film par jour.

Une fois le film terminé, deuxième connexion email du jour.

18h30 : Contact radio du soir avec les mêmes bateaux que le matin.

ça nous mène jusqu'au diner.

Entre 20h et 21h, nous recevons les cartes météo satellite pour les 24, 48 et 72h à venir... ce qui permet d'élaborer la meilleure stratégie pour les jours à venir.

21h... nous parlons en radio ondes courtes avec les Marquises et Tahiti...

Un réseau a été crée là bas... et nous pouvons discuter avec les copains et futurs copains déjà sur place.

21h à 23h30... le capitaine va dormir pendant que le mousse veille au grain... échange de bon procédés entre 23h30 et 2h du matin où c'est alors le Capitaine qui veille.

A 2h du matin, nous commençons ce que nous appelons les quarts de veille "minuteur"... L'un dort pendant que l'autre se couche aussi avec le minuteur de cuisine sous l'oreille (celui qui sonne bien fort) et le met à sonner toutes les 30 minutes pour un tour de veille. Cela permet au veilleur de s'assoupir pendant 30 mn ce qui n'est faisable que parce que nous sommes au milieu du Pacifique, hors des routes de Cargos et que la probabilité de croiser un autre navire en route de collision est infime. Voilà au rythme de 3 heures chacun, nous nous retrouvons rapidement à 8h du mat et l'on recommence.

La pêche reste aussi une activité quotidienne... ou tout du moins, nous essayons de pêcher un nouveau poisson quand nous avons fini de manger le précédent.

Bien sur notre occupation principale reste quand même la voile avec les nombreux réglages et changements de voiles jour après jour. Les vents très irréguliers nous obligent à beaucoup de manoeuvres... et nous permet de rester en forme.

C'est une très belle expérience, bien plus agréable que nous l'envisagions... encore 24h et nous entamerons la seconde moitié de la traversée... autant dire que nous tenons le bon bout!

Bisous à tous

Pascale & Patrick