A mi chemin

Bonjour,

Nous sommes ce soir mardi 10 juillet à mi chemin exactement entre les Galapagos et les Marquises. Nous avons fait la moitié de la traversée et autant dire une vraie partie de plaisir pour l'instant.

Les 4 premiers jours furent assez lents... avec très peu de vent de Sud et une mer plate, ce qui nous a permis de prendre un bon rythme sommeil-quarts de veille. La plupart du temps sous Grand Voile et Génaker bordé serré pour pouvoir quand même avancer un peu.

Le 5ème jour, mêmes conditions avec un vent à 15 noeuds... superbe journée, on fait de la route. Puis c'était trop beau, journée pétole le 6ème jour... nous en profitons pour enlever les toiles d'araignées et les moisissures du spinaker et gagnons encore quelques miles vers l'ouest. Cette journée sera si calme que nous pourrons mettre l'annexe à l'eau pour que Patrick aille recharger le compresseur du congélo de Ti Bag qui ne faisait plus de froid. Et comme les journées se suivent et ne se ressemblent jamais, nous nous retrouvons le 7ème jour sous la pluie avec un vent qui forcit de plus en plus à cause d'une dépression entre le Chili et les Galapagos et bien sur la mer en conséquence. Par contre, depuis hier, le vent de Sud a tourné en Est/Sud Est et nous nous retrouvons avec des vagues de 3 à 4m qui nous poussent (mieux vaut les avoir derrière!!!). 25 à 30 nds de vent, on réduit à 2 ris la Grand voile, un petit bout de génois... voilà les conditions des 8ème et 9ème jour, ça souffle et on fait de la route tout en restant restant confortable grâce aux voiles réduites... Vent, Vagues et Vitesse ont demandé beaucoup d'attention, de manoeuvres et comme justement dans ces moments là il n'est pas toujours facile de dormir, nous ressentons sérieusement la fatigue.

10ème jour, un cran de moins dans le vent... une mer s'amortissant et toujours une bonne moyenne. Les prévisions pour les jours à venir sont bonnes avec le retour du vent à 10/15 nds... La vitesse s'en trouvera diminuée, mais le bien être du bord augmenté.

Il aura aussi été difficile de choisir l'option de route... vers le Sud pour toucher des vents plus réguliers, mais aussi beaucoup plus portant ce que les catas n'aiment pas trop... ou rester assez Nord, pour justement pouvoir abattre lorsque nous rencontrerons les vents d'Est assez faible avant d'arriver aux Marquises... Nous avons choisi l'option Nord... une bonne chose semble t'il car malgré de nombreux changements de voiles pour suivre le vent, nous avons le courant avec nous et

non pas cette horrible houle croisée avec laquelle se battent actuellement les copains qui ont choisi le Sud. Pourvu que ça dure...

Prochain email... à l'arrivée.

Amitiés & Bises à tous.

Pascale & Patrick