Bora Bora

Bonjour,

Bora Bora, c'est le cliché de la Polynésie telle qu'on se l'imagine... Son extraordinaire lagon aux dégradés de couleurs... émeraude, turquoise, jade et ses eaux transparentes nous laissent admiratifs à peine franchit la passe qui permet d'entrer dans le lagon.

Située à 275 km de Tahiti, Bora Bora est une des plus anciennes des iles de la Société (environ 7 millions d'années). En fait, Bora Bora est un « presqu'atoll », à mi-chemin entre les atolls des Tuamotu (10 à 40 millions d'années) et les iles hautes comme Tahiti ou Raiatea (entre 2 et 3 millions d'années). Son immense lagon, ceinturé d'un récif très large, est coupé en un seul endroit, la seule passe qui permet d'approcher l'Ile principale.

Longue de 9 km, large de 4 km, l'ile principale est une Ile haute, avec des sommets imposants : le mont Otemanu 727 m et le mont Pahia 661 m. Le tour de l'île, 32 km, s'effectue le long d'une côte découpée sans intérêt particulier, nous l'avons fait en vélo et d'ailleurs malgré la richesse de l'Ile, la route n'est même pas en bon état! Vaitape, la capitale, n'est qu'une succession de magasin de souvenirs et de boutiques de perles. La population de 5000 habitants dont la moitié s'est installée au cours des vingt dernières années, attirée par le tourisme, est entièrement vouée à l'industrie touristique...

Le lagon de Bora Bora est trois fois plus étendu que la surface de l'Ile principale.

Bora Bora est surnommée la Perle du Pacifique... c'est vrai, elle étincelle comme un bijou... mais qui perd de sa valeur à nos yeux à cause de l' engouement touristique! Les immenses hôtels de luxe sur pilotis poussent comme des petits pains, les uns à côté des autres, de plus en plus grands et luxueux empiétant sur l'eau tout autour du lagon ainsi que sur la moitié Sud de l'Ile... Les poissons aussi n'apprécient pas que les hommes construisent sur leur domaine et du coup, ils ont quitté le lagon et sont partis voir ailleurs. Il ne reste plus dans le lagon, qu'un petit "jardin de corail" où nourris tous les jours les poissons d'aquarium restent pour satisfaire les vacanciers.

Nous avons beaucoup de chance de découvrir ce paradis en saison creuse... on imagine très facilement le lagon en pleine saison touristique avec les allers/retours incessants des navettes entre les hôtels, l'aéroport, l'Ile principale, les jets skis, les activités nautiques, etc, etc... Dur Dur!!!

Et encore plus chanceux de le découvrir en bateau car heureusement il reste encore quelques petits coins presque vierges que les investisseurs n'ont pas encore réussi à acheter et où nous pouvons jeter notre ancre en toute tranquillité.

Bora Bora nous a beaucoup plu... Et faut le reconnaitre, elle ne peut que plaire à tous... mais après une dizaine de jours d'exploration, nous préférons repartir vers quelque chose de plus authentique et nous avons choisi Huahiné, la plus sauvage et la moins touristique des Iles de la Société où nous sommes maintenant depuis quelques jours... et où le grand beau temps est revenu.

En attendant que de nouvelles inspirations nous remettent au clavier... profitez bien de tous les instants de la vie... tout passe tellement vite!

Bises

Pascale & Patrick