De Cairns à Darwin

Dernière ligne droite avant Darwin, notre dernière escale Australienne...

Deux mois et demi depuis Bundaberg le long de cette interminable côte du Queensland. 2000 milles, mais certainement nos plus belles navigations à bord de Lady Anne! Du vent souvent musclé mais toujours avec nous, la mer cassée par les récifs de la grande barrière toujours très belle et Lady Anne qui glisse et qui s'envole (vitesse toujours au dessus des 10nds) sans le moindre effort. Un sentiment de perfection s'empare du Capitaine, c'est pas peu dire!

Notre précédent "récit de voyage" nous amenait de Bundaberg aux Whitsundays, celui racontera brièvement le tronçon "Cairns au Cap York", alternance de mouillages tantôt sur les îles tantôt aux embouchures de rivières, des paysages variés et d'un grand intérêt.

Contrairement à certains de nos prédécesseurs pressés par le temps, qui ont enchaîné des étapes de navigation journalière un peu longue le long du Queensland, sans vraiment prendre de repos ni le temps à l'exploration, notre timing était bon et nous a permis d'apprécier pleinement cette très belle côte sauvage. (ceci étant dit pour la cuvée Australienne 2010... ne tardez pas en saison pour quitter le Queensland du Sud et prenez le temps de profiter du Nord du Queensland).

Des îles aux allures tropicales et leurs récifs poissonneux. Il faut profiter des rares accalmies du vent et foncer sur la barrière de corail, ça en vaut la peine, mais malheureusement pour nous, les accalmies furent rares.

Des mangroves où la pêche aux crabes à la nasse est passionnante et fructueuse.

Et des rivières que nous remontons en dinghy à l'affût du crocodile et où quelques lancers de ligne nous ont permis quelques belles prises et une diversité dans les menus.

De jolies balades et de très beaux paysages le long de cette côte quasiment inhabitée, à l'exception de quelques tribus Aborigènes et en beaucoup d'endroits totalement inexplorée, si ce n'est que par les monstrueux et méchants crocodiles donc nous nous méfions terriblement.

On tourne une page en franchissant Le Cap York, la pointe extrême Nord de l'Australie qui offre de superbes points de vue.

Nous quittons la mer de Corail pour le Golfe de Carpentéria et la mer d'Arafura... Un énorme anticyclone nous oblige à continuer le trajet au moteur. Nous réduisons donc les étapes et profitons encore de très beaux mouillages dans les Territoires du Nord.

Malheureusement sans vent, la route est longue, mais il faut y aller quand même car il ne nous faut plus trop tarder pour arriver à Darwin.

Nouvelle destination et nouvelles cultures pour le prochain récit, mais d'ici là un bon été pour les "Nordistes" et un agréable hiver austral pour les "Sudistes"

Bises

Pascale & Patrick