Départ vers les Chagos, J-quelques jours...

C'est une Lady Anne très "alourdie" qui va s'élancer en milieu de semaine prochaine à travers l'Océan Indien vers les atolls inhabités des Chagos au Sud des Maldives.

Alourdie par un avitaillement pour 4 mois d'autonomie totale, car hormis poissons (ses congénères crustacés) et noix de coco, pas la moindre chance de réapprovisionner quoi que ce soit avant notre retour sur la Malaisie début juin.

Au programme, une traversée aller d'environ 3500 kms, 2 mois à jouer les Robinsons dans des îles désertes et re 3500 kms pour le retour.

De nombreux jerrycans de gasoil et d'essence, grâce auxquels, en dinghy, nous pourrons pêcher à la traîne notre repas le long du récif, sont maintenant bien arrimés sur le pont. Une bouteille de gaz de rab pour que nous n'ayons pas à ingurgiter tels quels les 34kgs de farine, les 120 oeufs et les 10kgs d'oignons qui ont rejoint le bord...

Jamais nos traversées précédentes ne nous avaient obligés à pareille autonomie, aussi cela demande une certaine organisation (il ne faut rien oublier, ou alors il faudra s'en passer!) et trouver les meilleures solutions pour une conservation maximum des produits frais qui malheureusement ne trouveront pas tous refuge dans le frigo non extensible.

Conserves, confitures, salage, séchage, trucs de grands mères, tous les moyens sont exploités à bord! Nous ne devrions manquer de rien... même le pastis pour le bon moral du capitaine a été chargé en quantité suffisante.

La check list mécanique et technique n'a pas été oubliée non plus. Lady Anne est prête pour le service et Captain Mac Giver paré à intervenir si le besoin s'en fait sentir.

Plus de téléphone, plus d'internet pour les 4 mois à venir, seuls les emails du bord via Sailmail nous relieront à la civilisation. Emails dont nous ne savons pas encore quelle sera la qualité d' émission et de réception si loin des relais Sailmail, aussi pour les mois à venir, nous privilégierons les emails courts pour faciliter les transferts. Mais que cela ne vous empêche pas de nous écrire, la qualité de réception étant toujours bien meilleure que l'envoi sur Lady Anne.

Afin que vous puissiez suivre notre avancée, nous mettrons à jour notre position sur Pangolin toutes les 36 à 48 heures pendant la traversée, dont nous vous rappelons le lien :

www.pangolin.co.nz/yotreps/tracker.php?ident=V2YZ2

Voilà, tout est dit, il ne nous reste plus qu'à lever l'ancre.

Bises et Amitiés

Pascale & Patrick