La boucle est bouclée!


Retour à la case départ... Après 6 ans autour du monde à la voile (et au moteur!), quelques 45000 milles parcourus, une trentaine de pays découverts et un grand nombre d'îles, ce fut un voyage riche en découvertes, en rencontres et en apprentissages, où toutes les images gravées dans nos mémoires nous permettent de réaliser la grandeur d'une telle expérience.

Ce récit, comme conclusion à notre voyage, répondra aussi aux deux questions qui nous sont les plus posées ces jours-ci... Quels sont nos meilleurs souvenirs et qu'avons nous préféré ?
Conclusions qui n'engagent que nous car bien sur, à chacun ses goûts et ses couleurs!

Comme un tour du monde à la voile oblige de nombreuses journées et nuits de navigation, nous décernons le prix du meilleur océan à l'Océan Pacifique qui porte bien son nom! Et par opposition les pires souvenirs de navigation à l'Océan Indien Sud, ses multiples trains de vagues désordonnés et ses vents forts qui nous aurons donnés bien du fil à retordre.

Toujours à la recherche de l'intérêt d'une escale, les 3 mois que nous avons passés à découvrir différentes îles Indonésiennes resteront un must pour ce qui est de l'accueil et l'authenticité de ce peuple simple, encore à mille lieux de la mondialisation.

L'Australie, pour l'organisation, le respect, la propreté, la sécurité et l'efficacité.... voilà un pays de choix pour une prochaine vie.

Pour ses beautés terrestres, nous en avons encore plein les yeux de la Nouvelle Zélande, surtout l'île du sud aux paysages absolument magiques et grandioses.
La Réunion, à son échelle nous a impressionnée pour son attrait et ses montagnes prestigieuses.
Et dans un autre registre, l'Afrique et ses réserves animalières naturelles ainsi que les paysages désertiques aux couleurs inattendues de Namibie resteront parmi les grands moments.

Nous nous rappellerons longtemps notre escale à Wallis où ce minuscule bout de France paisible et si accueillant au fin fond du monde aura réussi à nous retenir plus d'un mois, n'ayant prévu de n'y rester que moins d'une semaine!

Un des principaux regrets, c'est d'avoir quitté la Malaisie, où il faisait bon vivre. Une qualité de vie à un coût défiant toute concurrence pour un pays civilisé. Un brassage d'ethnies savoureux ou alors que la gentillesse prédomine, le sentiment d'insécurité lui y est inexistant. Dommage que ni les conditions de vent, ni la mer ne soient attrayantes aux voiliers ou peut être tant mieux car sinon les voiliers y seraient en masse!

Même si les Chagos reçoivent notre palme d'or en tant que notre paradis sur l'eau, ce sont les Marquises et les Tuamotus qui surpassent à nos yeux toutes les escales.
On y retrouve tout ce que l'on aime. Les plaisirs sur l'eau et sous l'eau aux Tuamotus, une vie tranquille et paisible avec des rencontres chaleureuses et c'est simplement magnifique. Une forte envie de "Reviens y"!

Mais tout ces lieux magiques et tous ces peuples découverts n'auraient pas eu le même impact sans Lady Anne car en fait, l'endroit idéal, c'est bien à bord de notre cher Lady Anne qui nous offre la liberté de ne choisir de nous attarder que lorsque nous le désirons et a pu rendre notre tour du monde si enrichissant!

Nous voilà depuis un mois aux Antilles. Ne voulant pas finir ce dernier récit sur une note pessimiste, nous allons arrêter là nos conclusions à ces 6 merveilleuses années et gardons nos impressions de retour pour un prochain email car bien évidemment les récits ne vont pas s'arrêter avec la fin du tour du monde. Même si nous allons maintenant nous orienter vers une prochaine vente de Lady Anne, celle ci aura bien encore quelques histoires à raconter d'ici là.

A bientôt
Pascale & Patrick