Le Polynésien et les élections présidentielles

Ia orana,

Toujours dans les Iles de la Société que nous continuons à explorer... peu de choses nouvelles à raconter aussi consacrons quelques lignes à l' incroyable histoire que celle des élections présidentielles que nous venons de vivre en Polynésie. Un mauvais feuilleton que l'on pourrait intituler "Je t'aime, moi non plus" ou alors "l'art et la manière de prendre les gens pour des c..." où trahison, mensonges, fraude et incapacité en seraient les thèmes principaux!

Trois parties se disputent la tête de la Polynésie...

Les Bleus "Indépendantistes" qui n'aspirent qu'à rompre avec la France et virer tous les "Popas" (c'est comme ça que sont appelés les métropolitains vivant en Polynésie), les chinois et autres "étrangers".

Les Oranges, autonomistes au pouvoir depuis plusieurs années, dans tous les collimateurs pour détournements de fonds et qui se gavent grassement et frauduleusement sur le dos du peuple.

Et les Rouges, autonomistes, espoir du peuple Polynésien qui aurait bien besoin de stabilité et d' honnêteté pour changer. Et surtout le seul parti avec un programme visant à pousser les Polynésiens vers l'évolution...

CAR C'est vrai, nous ne pouvons pas enlever aux Polynésiens leur gentillesse, leur accueil incroyablement chaleureux, leur pacifisme, mais à côté de ça la naïveté, le manque de culture générale, d'aptitude à réfléchir et de volonté au travail touche une grosse partie de la population. Il en résulte d'ailleurs une relation Polynésien/Métropolitain très superficielle.

Tu poses une question à un Polynésien, il répondra toujours "OUI"... Parfois c'est la bonne réponse, mais sinon, il faudra faire avec!

Et nous ne nous étendrons par sur leur problème lié à l'alcool, à la bière qu'ils vont charger par caisses entières au supermarché le vendredi soir et boiront... boiront tout le week end jusqu'à la dernière canette. Un Polynésien n'arrêtera jamais de boire s'il n'a plus soif mais uniquement quand y'en a plus! Bien sur, le lundi matin, ils sont "fiu" (leur expression favorite), c'est à dire qu'ils sont fatigués de tout et n'ont pas envie d'aller bosser... et bien sur ils n'y vont pas! Fainéantise, Bétise, Manque de volonté... On nous dira que non, c'est juste que c'est normal, c'est ça la Culture Polynésienne!

Une autre anecdote qui nous a bien plu aussi... Nous rencontrons une jeune fille d'une vingtaine d'année qui vient de réussir son Baccalauréat... Elle parle un Français effrayant où les conjugaisons n'étaient certainement pas au programme et, après que Patrick lui ai réparé un problème sur son ordi, voilà pas qu'elle lui dit " Tu sais réparer les ordinateurs toi, tu es donc Comptable dans la vie"!!! No comments!

Revenons en à nos élections présidentielles. En toute logique, à l'issu des 2 premiers tours, le désir de la Population est clair et les rouges obtiennent 28 sièges, les Indépendantistes 19 sièges et le grand voleur, nommé GASTON 10 sièges... Un rejet total et tout à fait logique pour le président actuel.

Le 3ème tour arrive... c'est à l'assemblée d'élire le président, mais vu le partage des sièges à l'issu du second tour, pour que la majorité absolue soit atteinte, il faut des alliances... Et bien sur, personne ne peut s'allier avec les Indépendantistes, ça deviendrait trop dangereux. Aussi, les Oranges, après moult exigences et notamment la présidence de l'assemblée qu' ils obtiennent, annoncent officiellement 2 jours avant les élections leur alliance à la candidature des Rouges. Les Polynésiens sont heureux!

Coup de théâtre, 1h avant les élections... Communiqué spécial du grand voleur GASTON... "Les Oranges annoncent leur alliance avec les Indépendantistes (leurs plus grands ennemis depuis 30 ans!!!)" et le grand voleur sera le candidat de cette nouvelle alliance.

Les comptes sont vite fait... L'Ancien président Orange, GASTON, celui que le peuple avait relégué au dernier rang à l'issu des 2 premiers tours de scrutin, se retrouve président de la Polynésie à la tête d'un parti formé d'une alliance impossible avec, à la présidence de l'Assemblée le numéro 1 indépendantiste... celui là même, grâce à qui, le président de Polynésie est aujourd'hui au tribunal pour justifier de quelques arnaques au détriment de la population dénoncées par les Indépendantistes!!!

D'ailleurs faut savoir aussi que si GASTON n'avait pas été élu, il partait immédiatement en prison!!!

Vous avez dit MAGOUILLESSSSS!!!!!

Nous sommes bien loin ici du "Théâtre" Politique Français avec ses changements de décors, ses réparties, ses rebondissements... ses acteurs Sarko, Carla et tous les autres... mais jamais, heureusement jamais en métropole nous ne pourrions assister à un tel acte de mauvaise foi et de tromperie que ce que nous venons de vivre ici... Les Français ne se laisseraient pas faire.

Les polynésiens, très tropicalisés, semblent toujours finir par accepter l' inacceptable et nous en entendons qui après le grand moment de déception du début disent déjà... "s'il a été élu, c'est que c'est certainement le meilleur, il n'y a plus qu'à attendre ce qu'il va faire"!!!

Réponse : "RIEN" malheureusement, si ce n'est continuer à remplir le compte en banque de ses proches grâce aux taxes piquées aux Polynésiens et aux millions d'Euros envoyés par l'Etat Français. C'est reparti pour un tour et c'est pas demain encore que la Polynésie évoluera... NI QUE LES LOIS SUR L'ADMISSION DES VOILIERS DE PLAISANCE EN POLYNESIE SERONT REVUES A NOTRE AVANTAGE!

Polynésiens et Popas ont cru à un nouveau gouvernement vers de nouvelles possibilités ... c'est raté, la vie reprend son cours... et nous, dans quelques mois la mer vers d'autres paradis un peu plus à l'Ouest.

Bises & Amitiés à tous

Pascale & Patrick