Malaisie-Chagos-Malaisie : Février à Juin 2011

Un petit bonjour après notre silence (ou presque) ces 2 derniers mois, du à une connexion email des plus déplorables depuis les Chagos. Voici quelques amuses gueules pour vous faire patienter jusqu'à notre arrivée en Malaisie, vers le 10 juin, d'où nous enverrons le récit photo de cette belle aventure que nous venons de vivre.

Il y a presque 4 mois, Lady Anne levait l'ancre vers les Chagos, archipel Anglais du milieu de l'océan indien. 19 jours de mer, lents certes, mais on ne peut plus agréables qui se terminèrent par 12h de pluie battante sous un vent bien soutenu, juste pour nous rappeler qu'en mer le changement peut être bien rapide!

Le premier atoll se dessine derrière un rideau de pluie, mais heureusement la passe d'entrée est large, sans danger et le mouillage assez vaste pour pouvoir jeter l'ancre malgré l'absence de visibilité. Est ce bien ici le paradis nommé Chagos ???

Il faudra attendre 24h et le premier rayon de soleil pour voir se dessiner le paysage, mais instantanément nous savions que nous ne regretterions pas d'être venus, les aventures aux Chagos pouvaient commencer.

Dans cet archipel très préservé, seuls 2 atolls et une poignée de mouillages sont autorisés aux quelques 35 voiliers qui ont mené leur coque jusqu'ici ce printemps. Les récits de nos prédécesseurs nous laissaient imaginer les lieux, mais bien au delà de nos espérances, les Chagos ce fut vraiment notre idéal rêvé pour jouer les Robinsons. Et après toutes ces années de navigation autour du monde, on ne pensait pas qu'il restait un tel paradis qui nous soit encore accessible.

Inutile d'en faire une description détaillée, cela serait ennuyeux et de toute façon les écrits ne rendraient pas la réalité.

Première réjouissance... c'est la taille et l'abondance des poissons à portée de ligne ou de masque. le corail est vivant, pas de ciguatéra, tous les poissons quels qu'ils soient sont comestibles. Un soucis de moins pour ce qui est protéines, on n'en manquera pas!

D'autant que les calamars viennent nous narguer sous le bateau pour varier les menus. Et quand machette en main nous partons ramasser les cocos dans les cocoteraies bien denses, ce sont d'énormes crabes de cocotiers qui curieux sortent de leurs planques... Et dire qu'aux Touamotus, il fallait organiser des expéditions de nuit pour les attraper!

Nous quittions bien tristement les Chagos le 8 mai dernier pour la traversée retour vers la Malaisie. Une traversée qui s'éternise, encore plus calme qu'à l'aller avec de grands moments de pétole entrecoupées de belles journée de navigation... Encore une dernière "longue" ligne droite (le détroit de Malacca) et la boucle Malaisie-Chagos-Malaisie sera bouclée.

Patience, la suite c'est pour très bientôt.

Pascale & Patrick