Marquises - Tahuata

Bonjour à tous,

Après 25 jours à traîner nos coques autour de l'Ile de Tahuata, et croulant toujours sous les bananes et les pamplemousses... nous revoilà au clavier pour vous raconter un peu de nos aventures...

Nous avions laissé les Raies Manta à Fatu Hiva... et nous nous retrouvons au mouillage à Tahuata entourés de centaines de dauphins. Des sauts incroyables... torpilles, pirouettes... certains battent des nageoires... Est ce une technique de pêche ? Va savoir!

Nous nous mettons à l'eau... mais ils ne se laissent pas approcher. Nous pouvons quand même nager au dessus d'eux, ce qui est déjà bien sympa.

Sur la côte Ouest de Tahuata, 2 villages... Hapatoni (200 habitants) et Vaïtahu (500h) avec une épicerie bien achalandée, tenue par un métropolitain expatrié de longue date, la poste, la mairie, l'école et le dispensaire... et de jolies maisons avec des jardins bien entretenus.

A Hapatoni, c'est l'Artisanat qui prédomine. De la sculpture sur Os pour la réalisation de bijoux. De magnifiques colliers par association de matériaux; os scluptés, bois sculptés et matériaux naturels comme la coco. Les pièces sont magnifiques mais malheureusement un peu chères! Les Marquisiens aiment bien travailler peu et gagner beaucoup!

Et toujours les ballades en forêts où nous ramassons des fruits, et rencontrons les habitants toujours aussi accueillants et généreux...

Assez crapahutés! nous trouvons un mouillage devant une magnifique plage de cocotiers pour nous consacrer un peu plus à la plongée... Et commençons à nous nourrir de nos pêches. Pas facile car beaucoup de poissons ne sont pas comestibles ici et nous ne sommes pas encore experts en la matière, alors nous nous satisfaisons de coquillages (Les Murex) et bientôt de poulpes quand ils voudront bien se laisser attraper.

 

Intermède à cette vie paisible...le 15 août, Radio Polynésie, nous informe du tremblement de terre survenu au Pérou... et vers 19h nous apprenons que les Marquises ont été mises en état d'alerte au Tsunami suite à ce tremblement de terre et qu'une montée des eaux de 1,50m à 2m est attendue entre 23h et 2h du mat. Par précaution, ils demanderont aux bateaux de quitter la proximité des rivages et d'attendre au large le passage de cette vague. Nous passerons donc une partie de la nuit à dériver sans but précis dans des fonds supérieurs à 1000m.

Une fois l'alerte levée, le temps que tous les bateaux retournent au mouillage, ça fait que personne ne s'est retrouvé au lit avant 4h du mat... d'où une courte nuit! Cette même nuit, nous serons informés d'un autre tremblement de terre aux Iles Salomon, du Passage imminent du cyclone Dean sur la Martinique... de la tempête en Bretagne...et des températures "hivernales" en métropole... y'a de quoi se faire du soucis!

Tiens une chose que l'on a trouvé intéressante... Les Marquisiens qui travaillent dans la forêt à la récolte des cocos, se promènent toujours avec un Coq domestiqué... auquel ils attachent un fil à une patte... Bien sur on a voulu comprendre et en fait, c'est que le coq attire les coqs sauvages avec qui il se bat... le fil s'enroule alors autour des pattes des autres coqs et voilà la proie est attrapée... ils n'ont plus qu'à allumer le feu et ils ont le repas du soir! Fallait y penser non! Cette technique nous a été enseignée par Louis Joseph, un marquisien (qui était Maître d'Hôtel dans l'Oise où il a vécu 25 ans avant de revenir il y a une dizaine d'année dans son pays d'origine) avec qui nous avons sympathisé et qui nous a immédiatement invité chez lui pour nous donner bananes, pamplemousses, mandarines etc...

Invités par des Marquisiens, nous quittons Tahuata pour l'Ile de Hiva Oa... où nous allons aller passer le week en dans leur propriété de vacances... un bungalow en bois, sur un terrain de 500 hectares! Il faudra attendre le prochain email pour en savoir plus.

Bises & Amitiés à tous.

Pascale & Patrick