Histoire incroyable... d'incroyables pêcheurs du dimanche!

Un peu d'humour au milieu de l'Océan Atlantique sud, et on évite de se moquer trop fort, svp...!!!

----

Saint Leurre, célèbre Saint Patron de la pêche... c'est certain Tu ne nous tiens pas haut dans ton coeur!

Des semaines et des mois à traîner la ligne derrière Lady Anne...

"Aucun poisson ne remonteront à bord, mais de nombreux leurres quitteront le bord".

On s'est souvent dit : "Allons chez le poissonnier, nous ferons des économies"

Mais aujourd'hui, en moins d'une heure 4 suicidaires se sont jetés sur notre leurre 100% caoutchouc rouge et blanc!

1- Une superbe dorade coryphène... le moulinet s'affole, le capitaine maîtrise mais 3 sauts périlleux plus tard, la belle dame a repris sa liberté.

2- A peine le temps de remettre la ligne à l'eau que le moulinet amorce en douceur . En 2 temps, 3 mouvements... une minuscule dorade, moins de 20cm! est remontée à bord. Bébé dorade à voulu faire comme sa mère, et de bon cœur nous le rendons à la mer et à sa mère.

3- 5mn plus tard, alors là, c'est sérieux. La moitié du moulinet se dévide en quelques secondes, ça fume... 20 minutes à batailler, le capitaine ganté ramenant la ligne à la main, le mousse récupérant la ligne sur le moulinet, le but étant de fatiguer le monstre avant qu'il ne nous ait fatigués. Il est maintenant en tension derrière le bateau, toujours entre 2 eaux, il est énorme, bien 30 kgs, c'est un thon... déjà le capitaine s'inquiète... "il ne va pas rentrer dans le frigo"!

Quant à moi, j'en suis plutôt à penser comment allons nous le remonter à bord, en évitant que le Capitaine ne finisse à la baille! Mr Thon n'en a pas décidé ainsi, il est encore plein de ressource, il nous fait le coup du retournement sur le dos, un coup de queue pour sonder, la canne plie à se rompre et Mr Thon réussit à se libérer de l'hameçon! Zut alors, futés la bestiole!... Raté pour la distribution générale de Thon à Sainte Hélène!

4- Les regrets ne durent pas longtemps... la dorade parfaite de 80 cm est déjà au bout de la ligne et rapidement dans la jupe arrière. la tête fracassée de 3 coups de gourdin et à moitié décapitée de 2 coups de couteau ; vengeance du Capitaine qui s'est défoulé... c'est fini, elle ne bouge plus, celle là finira dans notre assiette, on l'a bien méritée.

C'était sans compter sur Saint Hameçon, tout aussi célèbre Saint Protecteur des poissons qui s'est bien foutu de nous... en la ressuscitant ou presque!.

Prenant soin de l'enrouler dans un torchon, de la coincer derrière un seau, nous descendons en cuisine récupérer planche et couteau à filets, mettre une tenue de poissonnier et et quand muni de ses outils, Patrick s'apprête à opérer... il n'y avait plus de dorade dans la jupe arrière... Un dernier soubresaut de vie ... un peu l'histoire de la poule sans tête qui continue a traverser la basse cour.

"Leurre" ou "Hameçon"... mais peut être aussi la scoumoune!