Plongée aux Tuamotu

Bonjour,

FAKARAVA, le second atoll ""touristique"" des Tuamotus, visité par près de 8000 personnes par an!! Nous y rencontrons une dizaine de pensions sur ses 50 kms de côtes Est et Sud. Petits bungalows au milieu de cocoteraies, tous aussi charmants les uns que les autres et construits uniquement de bois et matériaux trouvés sur place. Dépaysement garanti lors d'un circuit organisé en Polynésie, mais surtout paradis pour les plongeurs (français et Italiens essentiellement paraît-il) qui font escale 2 ou 3 jours dans ce paradis incontournable de la plongée.

Avant de nous consacrer à la découverte des fonds marins, nous avons profité de cet atoll un tantinet soit plus développé que les autres pour se réapprovisionner en Gaz (c'est pas le tout de ramasser Bigorneaux et Coquillages qui demandent beaucoup de cuisson en cocotte si nous ne pouvons plus les faire cuire!), quelques légumes, oeufs et de l'essence pour l'annexe que nous n'avons toujours pas réussi à remplacer par du lait de coco, dommage!

Cap au Sud de l'atoll où nous nous amarrons plusieurs jours dans la passe de sortie de l'Atoll et chaussons nos palmes, masques et tubas pour s'aventurer derrière le bateau dans une eau limpide avoisinant les 28°.

Extraordinaire le jardin qui s'offre à nous... Du bleu, du rose, du vert, du jaune... des coraux variés et multicolores... Et les poissons, des quantités incroyables, de toutes les couleurs, de toutes les espèces... Des bancs entiers que l'on pourrait caresser tant ils ne sont pas farouches sans oublier quelques requins de récifs qui font bon ménage avec tout ce petit monde.

On ne sait pas s'il y a encore beaucoup de fonds marins aussi riches dans le monde, mais depuis que nous naviguons et partout où nous sommes passés, c'est ce que nous avons vu de mieux sous l'eau... Surtout que le lendemain les plongées (bouteilles) se sont poursuivies en eau un peu plus profonde pour aller côtoyer les bancs de requins (200 à 300). Patrick s'est tout de suite pris "d'amitié" pour ces bestiaux et s'est mêlé aux bancs sans la moindre appréhension - Il aurait aimé pouvoir les caresser!- . Quant à moi, beaucoup moins courageuse je me contente de les accepter tant qu'ils ne montrent pas les dents, je les observe, les admire, mais pas question de familiarité!

Encore quelques plongées... d'autres poissons... et toujours des merveilles... les jours passent et on finira pas lever le camp pour un nouvel atoll, inhabité celui ci, toujours plus au Sud Est, TAHANEA.

Tahanéa... un peu moins joli côté paysage (ayant été vraiment gâté par les 3 précédents atolls, peut être deviendrions nous un petit peu difficile!!!)... Peu de poissons sous l'eau (va savoir pourquoi ?), le platier est très pauvre (sevrage obligé de bigorneaux)... mais par contre nous y avons rencontré 3 belles langoustes qui ont fini au BBQ et les motus sont envahis de "Kaveu" (vous vous souvenez ces gros crabes de cocotiers si difficiles à attraper!). Toujours difficile à attraper le jour, Patrick & Jean Pierre se sont aperçus qu'à Tahanéa ces bestioles sortaient de leur trou la nuit et se baladaient dans la cocoteraie! Pourquoi ici et pas ailleurs??? Du coup, nos 2 "chasseurs" ont organisé quelques virées de nuit équipés de lampes, de GPS portables (la première nuit, ils avaient vraiment eu du mal à retrouver la sortie de la cocoteraie d'où le GPS!), et de tout l'attirail pour maîtriser le Kaveu. Nous nous sommes régalés... et 3 de ces énormes spécimens ont rejoints le congélo pour un petit extra pour la fin de l'année (surtout qu'avec le foie mixé de ces bestioles, nous réalisons une espèce de "foie gras" d'un goût dirons nous de foie gras aromatisé à la crevette) qui sera bien apprécié lorsque de retour aux Marquises nous n'aurons plus que le poisson, les noix de coco et les bananes!

Nous voilà dans la grisaille et la pluie depuis bientôt une semaine... C'est désespérant... A la première éclaircie, nous nous mettrons en route vers les Marquises.

A bientôt

Bises & Amitiés

Pascale & Patrick