LA CÔTE EST DE MALAISIE

         De la mi juillet à la mi Octobre 2010,  Lady Anne s'offre un aller/retour le long de la côte est de la Malaisie (trajet en rouge), tantôt dans les îles aux eaux transparentes, tantôt le long de la côte pour continuer notre exploration de la Malaisie, toujours multi- ethnique, mais à beaucoup plus musulmane de ce coté ci.

Un régime de vent de terre plutôt faible, parfois un peu plus soutenu lors de la rotation de l'après midi permet à condition de posséder une garde robe de petit temps aussi bien pour le portant que pour des allures de près, de se déplacer essentiellement à la voile. Beaucoup de bateaux ne feront quasi que du moteur.... mais pas Lady Anne qui se souviendra de très belles navigations sur cette côte.



Des îles tropicales, cocotiers, sable blanc, comme ici sur l'Ile de Kapas où nous y verrons de jolis coraux, des bancs de poissons avec notamment les superbes perroquets à bosse, des poissons très larges de 80cm de long se déplaçant dans des eaux peu profondes.


Ile de Redang, eau turquoise et prairie de tortues de près d'un mètre d'envergure!


Les bateaux de pêche amarrés entre les poteaux dans la rivière de Kuantan et au premier plan, on aperçoit des loutres qui s'amusent.
 

 

Retours de pêche.....


 

 

 

Le ramadan.... De la mi août à mi septembre, c'est le mois du ramadan. Au souvenir du ramadan que nous avons vécu en Indonésie l'an passé , nous appréhendions celui ci pensant y trouver une population amorphes et des mosquées hurlantes comme l'an passé! On débarque à Kuala Terengganu, une petite ville construite comme chaque fois à l'embouchure d'une rivière et quelle surprise d'y découvrir une ville en pleine effervescence dès 15h l'après midi avec quantité de stands de nourriture et un nombre incroyable de malais venant acheter leur repas du soir.


Des poulets par centaine tous les jours sur les BBQ
 

A gauche la préparation des Roti Canai (la pâte est étalée ultra finement par une succession de lancer en l'air puis ensuite pliée ou roulée puis cuite à la plancha)... A droite cette même pâte est farcie d'un mélange poulet ou boeuf, oeuf et échalottes, pliée et cuite... on l'appelle ici Murtabak.
 

Les sucreries ne sont pas oubliées avec ces étals de douceurs....
 

Le soleil se couche, les Malais munis de leur repas du soir s'installent dans les jardins publics alentours en attendant le coup de canon (un seul feu d'artifice en fait) qui donne le coup d'envoi et la fin de leur jeûne pour ce jour.
 

Et voici la fine équipe des rares voiliers naviguant cette côte... 3 Français dont Bernard en solitaire à gauche, un voilier hispano-néozélandais, et un colombien en solitaire. Nous aussi nous avons acheté notre repas du soir... mais avons grand mal à attendre le coup de canon, toutes ces bonnes odeurs torturant nos estomacs depuis un bon moment déjà.
 

La mosquée "bleue" à Kuantan

Petites villes modestes.... mais Mosquées grandioses!  Comparativement à l'Indonésie, les prières pendant le ramadan sont moins virulentes, moins hurlantes et bien moins longues... bien sur, toujours 5 appels à la prière par 24h dont celle de 5h du mat qui a la fâcheuse tendance à nous mettre de mauvais poil,

La mosquée de Crystal à Kuala Terengganu construite sur le bord de la rivière

Déjà mi septembre et la bonne saison va bientôt laisser place à la mousson de Nord Est et ses pluies, il faut commencer à se replier vers le Sud, notamment pour envisager le carénage de Lady Anne.  Voilà une corvée que l'on a tendance à toujours reporter...  d'autant que  pour les catamarans les chantiers sont rares en Malaisie alors puisque l'occasion se présente à nous avec ce nouveau chantier sur la cote Est de Malaisie, on va s'y risquer! Lady Anne sera tirée à terre sur un chariot plus adapté aux chalutiers et aux monocoques qu'aux catamarans, mais après quelques soudures, quelques planches et coussins pour amortir, une bonne dose de stress et quelques secousses, ça finira  par faire l'affaire.

 

 Et... finalement on était pas si mal que ça sur ce chantier.... quasiment sur la plage, bien ventilé, au milieu d'une équipe sympa et très serviable.

 

Nous redescendons jusqu'au sud de la Malaisie d'île en île par l'archipel des Tioman dont voici quelques clichés.


2 complexes hôteliers bien charmants sur l'île de Tioman
 
 

Toujours sur l'île de Tioman, la plage de Salang
 

 

 

 


Pour en savoir davantage lisez notre récit de voyage  : Malaisie côte est